Séjour en Limousin

Ce qu’il faut voir ici, ce sont des endroits, évidemment, dolmens, églises romanes et châteaux, mais ce sont surtout les saisons : le Printemps et sa cohorte de coucous, les jonquilles qui tapissent de bleu les sous-bois, l’aubépine et le sureau en fleur, l’Eté avec ses fêtes de villages et ses festivals, l’odeur des fleurs de châtaignier, la fraîcheur de la Tardoire, et puis l’Automne, saison bénie, saison des fruits, du raisin muscat ou noah, les pommes juteuses et sucréesqu’on croque à pleines dents, les châtaignes qu’on déguste au coin du feu, les noix, les cèpes et les coulemelles, la robe rousse des vaches qui se marie avec la couleur feu des feuillages… Après cette orgie de saveurs vient l’hiver, humide, noir, invitation à l’introspection et à savourer la chaleur du foyer.


Pour le touriste et le poète, les saisons sont des moments à vivre et à être. Pour l’habitant, ce sont mille choses à faire : le bois pour le chauffage, les semis, les récoltes. Si vous le désirez, vous pourrez prêter main à la tâche.

  • Les platanes et les ifs de Peyrassoula (2km) : au bord de la Tardoire, un bouquet d’ifs âgé de cinq cent ans et deux gigantesques platanes multiséculaires. Une jolie balade à proximité de la Ferme des Simples.
  • Le bourg de Vayres (2 km) : l’église, le manoir, le lavoir, un beau village limousin resté dans son jus. Vous y trouverez une épicerie, une boulangerie, un bureau de poste et une pharmacie.
  • Rochechouart (12 km) : l’imposant château XIIe qui surplombe la vallée, le centre d’art contemporain, l’intrigant clocher tord et la maison de la Météorite.
  • Les bonnes fontaines à Cussac (5 km) : un lieu de culte mystérieux et typiquement limousin dont l’origine est vraisemblablement pré-chrétienne.
  • La Voie verte à Oradour sur Vayres (4 km) : une ancienne voie ferrée reconvertie en route de loisir (vélorail, rando pédestre, équestre).
  • Le GR Perigord-Limousin (4 km) : un GR pour randonner à pied, à cheval ou à vélo loin des voitures et à travers les chemins creux.
  • Le centre équestre
  • Le lac
  • Les anciens thermes romains de Cassinomagus (13 km) : improbable au milieu des champs, les ruines remarquablement conservées d’un ancien établissement thermal antique.
  • Les voutes ornées de La salle lauraguais (12 km)
  • La Mégisserie (18 km) : une salle de spectacle avec une excellente programmation (concerts, théâtre, cirque).
  • Le château de Montbrun (12 km) : un impressionnant château féodal qui surgit au milieu des douves.
  • L’école de cirque de Nexon (35 km) : une référence nationale et voire même plus en matière de crique contemporain.