Hier, les arbres ont débourré. Pour qui n’aurait jamais vécu ce moment magique, comment le décrire… c’est un feu d’artifice. C’est la fête végétale. C’est un spectacle total en son et en lumières. Voilà le bon moment pour sortir l’appareil photo et aller se balader dans la prairie. Alors que beaucoup sont confinés dans une cage à lapin entre quatre murs, cela peut paraitre décalé. En même temps, c’est le cours normal des choses : tous les enfants du monde devraient pouvoir vivre ce moment magique. Pourquoi ce qui était la norme il y a 50 ans encore est-il devenu un luxe impossible ? C’est un choix de société. Mais c’est aussi les choix de chacun. Alors que 50% des agriculteurs vont prendre leur retraite ces cinq prochaines années, ce sont autant de terres qui pourraient être rendues accessibles à des néo-paysans pour réinventer l’agriculture de demain et la souveraineté alimentaire. Qui ne voudrait pas voir grandir ses enfants dans un tel environnement ? Ecologie, souveraineté, résilience, plaisir des sens, connexion avec notre Nature, tout nous ramène à un modèle néo-paysan. Souhaitons que ces photos suscitent des vocations.

Laisser un commentaire