Dracocephalum moldavica, qu’elle s’appelle, notre copine du jour. Tête de dragon de Moldavie. Autant, on retrouve facilement la tête de dragon dans la fleur, autant la Moldavie est une fausse piste puisque cette plante merveilleuse nous vient du lointain pays des Ouïghours. Considérée comme une panacée*, cette labiacée asiatique exhale un parfum puissamment citronné. Traditionnellement utilisée comme médicinale pour traiter les maladies cardiovasculaires, elle fait l’objet de recherches scientifiques afin de ralentir la progression de la maladie d’Alzeihmer. Elle possèderait aussi des propriétés antiseptiques, digestives et anti-inflammatoires **. On pourra aussi l’utiliser avantageusement pour le traitement des migraines. Peu exigeante, elle s’intégrera avec bonheur à votre pharmacie du jardin où elle réjouira les insectes pollinisateurs.

En savourant son infusion, on aura une pensée solidaire pour le peuple ouïghour, héritier d’une civilisation deux fois millénaire et victime d’un ethnocide abject.

* Une panacée est une herbe médicinale considérée comme « bonne à tout faire »
** Les plantes contiennent des principes actifs et ne devraient être utilisées que sous la supervision de votre médecin traitant.

Laisser un commentaire