Dans sa leçon inaugurale au Collège de France, le paléo-anthropologue Jean-Jacques Hublin nous livre un état de la Science sur l’apparition et la dispersion de sapiens aux quatre coins de la Planète et aborde un certain nombre de concepts essentiels pour comprendre notre Évolution : volume et organisation du cerveau, incidence sur la socialisation, hybridation et élimination des autres espèces d’hominidés (le grand remplacement), l’auto-domestication et la néoténie, la prédominance des facultés de socialisation sur la force brute (on appréciera l’idée de l’élimination des mâles trop agressifs avec l’apparition des armes de jets) et pour finir le caractère invasif de notre espèce, lié à sa capacité à extraire les ressources du milieu et à s’adapter à tous types écosystèmes. Hélas, il y a trop à dire sur chacun de ces sujets et Hublin ne fait que les effleurer à peine. A chacun d’approfondir selon sa soif de connaissance.

On le retrouvera avec plaisir sur France Culture dans la Méthode scientifique où il développe plus abondamment sur ce caractère invasif. Des thèmes d’une actualité brulantes…

Laisser un commentaire